Esaie 26


1 En ce jour, on chantera ce cantique dans le pays de Juda: Nous avons une ville forte; Il nous donne le salut pour murailles et pour rempart.
2 Ouvrez les portes, Laissez entrer la nation juste et fidle.
3 A celui qui est ferme dans ses sentiments Tu assures la paix, la paix, Parce qu`il se confie en toi.
4 Confiez-vous en l`ternel perptuit, Car l`ternel, l`ternel est le rocher des sicles.
5 Il a renvers ceux qui habitaient les hauteurs, Il a abaiss la ville superbe; Il l`a abaisse jusqu` terre, Il lui a fait toucher la poussire.
6 Elle est foule aux pieds, Aux pieds des pauvres, sous les pas des misrables.
7 Le chemin du juste est la droiture; Toi qui es juste, tu aplanis le sentier du juste.
8 Aussi nous t`attendons, ternel! sur la voie de tes jugements; Notre me soupire aprs ton nom et aprs ton souvenir.
9 Mon me te dsire pendant la nuit, Et mon esprit te cherche au dedans de moi; Car, lorsque tes jugements s`exercent sur la terre, Les habitants du monde apprennent la justice.
10 Si l`on fait grce au mchant, il n`apprend pas la justice, Il se livre au mal dans le pays de la droiture, Et il n`a point gard la majest de Dieu.
11 ternel, ta main est puissante: Ils ne l`aperoivent pas. Ils verront ton zle pour le peuple, et ils en seront confus; Le feu consumera tes ennemis.
12 ternel, tu nous donnes la paix; Car tout ce que nous faisons, C`est toi qui l`accomplis pour nous.

13 ternel, notre Dieu, d`autres matres que toi ont domin sur nous; Mais c`est grce toi seul que nous invoquons ton nom.
14 Ceux qui sont morts ne revivront pas, Des ombres ne se relveront pas; Car tu les as chtis, tu les as anantis, Et tu en as dtruit tout souvenir.
15 Multiplie le peuple, ternel! Multiplie le peuple, manifeste ta gloire; Recule toutes les limites du pays.
16 ternel, ils t`ont cherch, quand ils taient dans la dtresse; Ils se sont rpandus en prires, quand tu les as chtis.
17 Comme une femme enceinte, sur le point d`accoucher, Se tord et crie au milieu de ses douleurs, Ainsi avons-nous t, loin de ta face, ternel!
18 Nous avons conu, nous avons prouv des douleurs, Et, quand nous enfantons, ce n`est que du vent: Le pays n`est pas sauv, Et ses habitants ne sont pas ns.
19 Que tes morts revivent! Que mes cadavres se relvent! -Rveillez-vous et tressaillez de joie, habitants de la poussire! Car ta rose est une rose vivifiante, Et la terre redonnera le jour aux ombres.
20 Va, mon peuple, entre dans ta chambre, Et ferme la porte derrire toi; Cache-toi pour quelques instants, Jusqu` ce que la colre soit passe.
21 Car voici, l`ternel sort de sa demeure, Pour punir les crimes des habitants de la terre; Et la terre mettra le sang nu, Elle ne couvrira plus les meurtres.